Giada Connestari environmental and social photographyinfo@giadaconnestari.com

DFCI : la lutte contre les feux de forêt

La Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI) vise à limiter le développement des incendies dans les massifs forestiers. Elle comprend notamment la mise en place d’équipements dans chaque massif sensible pour le cloisonner, en faciliter la surveillance, permettre l’accès et la sécurité des secours et assurer la permanence de l’eau, ainsi que la mise en oeuvre d’un dispositif estival de surveillance d’alerte.

Chantier de Débroussaillement
Massif de l’Etoile, région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Photographie © Giada Connestari

Le massif de l’Étoile est un petit massif montagneux situé au nord de Marseille. D’une superficie de 10 000 hectares, ce massif très frequenté par la population locale est une source de préoccupation majeur pour le risque d’incendies estivales. Un feu dans cette forêt périurbaine pourrait facilement atteindre la ville.
L’equipe DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies) de l’ONF travaille sur le secteur afin de prévenir ce risque. Le chantier de débroussaillement mechanique et manuel (APFM) a pour objectif de créer de zone d’appui à la lutte. Ces endroits strategiques permettent aux services de se positionner en sécurité, de garder un accès efficace aux equipements ainsi que de limiter la propagation du feu.
Grace au débroussaillage manuel il est possible d’attendre les endroits les moins accessibles du massif, situé sur des fortes pentes ou des terrains rocailleux. Cette technique permet d’intervenir de façon très précise, on selectionnant les essences nobles que l’on souhaite conserver et celles que l’on doit eradiquer en raison de leur forte inflammabilité. Parmis ces derniers, le Chene Kermes et l’Argelas.
Le débroussaillage mechanique permet de traiter efficacement des larges zones situéss sur des pentes douces ; il est egalement possible de garder des alvéoles cynégétiques. Ces deux techniques peuvent etre couplé par le brulage dirigé. Ce type de débroussaillement par le feu permet une régeneration rapide de la végetation et la création ex-novo d’une prairie, un ecosystème favorable à la biodiversité.

La Défense des forêts contre les incendies
en région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Photographie © Fréderic Glon / Giada Connestari

Pendant la période estivale, le territoire des Alpes Marittimes est particulièrement exposé aux feux de forêt, en raison
de son climat aride et des sécheresses prolongées. Les dégats provoqués par les incendies touchent aussi bien
la nature que l’homme. A travers la mission de “Défense des forêts contre les incendies [DFCI]”, l’Office National des forêts est un acteur majeur de la protection des ecosystemes des massifs.
La connaissance geographique et topographique du secteur, des pistes, des points d’accès à l’eau et des essences
végétales permettent aux personnelles de la DFCI d’organiser une réponse immediate en cas d’urgence.
La surveillance constante, l’entretien de pistes, ainsi que la sensibilisation auprès du grand publique sont autant
d’éléments qui renforcent le systeme DFCI d’alerte et prévention des risques d’incendies, contribuant à préserver le
patrimoine forestier de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

I commenti sono chiusi.

CERCA